Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2022 5 02 /09 /septembre /2022 18:24

Le Maigre (ou Sabot de bouc) dans Peer Gynt d'Ibsen, acte V :

................................................................................................................................................................

"Revoilà le style d'ordonnateur des pompes funèbres ! De pareilles choses nous ne faisons que nous en moquer. Il y a des gens qui embarquent des figures bien plus affreuses dans le bateau de leur sermon, de leur art et de la littérature... et pourtant, ils doivent rester dehors..."

(traduction de Régis Boyer chez Garnier-Flammarion)

................................................................................................................................................................

"C'est une histoire à moitié. Pensez-vous qu'on gaspille le chauffage pour de la racaille insignifiante ? Faut vous faire à l'idée de la Cuillère. Vous êtes trop raisonnable. Vos souvenirs sont casses-pieds, ennuyeux. C'est plat comme un trottoir de rue. Pas de quoi rire ou pleurer.... ça ne me fait ni chaud, ni froid, c'est agaçant."

(adaptation d'Eric Da Silva).

 

Mise en abîme, théâtre dans le théâtre, on peut voir à travers la distribution des rôles de Peer Gynt d'Ibsen les différentes figures symboliques d'une représentation théâtrale. Le Diable - alias Le Maigre ou Sabot de bouc - y serait ainsi l'allégorie du critique dramatique qui passerait  au crible la vie du personnage éponyme (c'est-à-dire le spectacle lui-même) en la plaçant sous le feu glorificateur ou destructeur de sa plume voire de son objectif photographique (mais en toute objectivité...?). Le Fondeur de boutons, prêt à refondre Peer Gynt dans la masse grâce à sa Cuillère, incarnerait quant à lui les techniciens qui mettent en avant leur savoir-faire concurremment au jeu des comédiens. Solveig symboliserait, de son côté les spectateurs qui gardent dans leur mémoire ou dans leur coeur le souvenir du spectacle... Pour les autres figures, voir en amont sur ce blog l'analyse plus complète de la pièce (1995/2009)...

 

Eric Elmosnino en Peer Gynt dans la mise en scène de Patrick Pineau en 2004-2005.

 

Eric Da Silva en Peer Gynt et Mbembo en Solveig dans une mise en scène de 1995 au CDN de Gennevilliers.

 

Blog de Philippe Prunet (Overblog) : 2 septembre 2022.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de philippe prunet
  • : Idée de ce blog : fixer et trouver un lieu de publicité pour un certain nombre de textes que j'ai fait passer via le net, au fil de l'actualité (la mienne, celle autour), ces trois dernières années. Trouver la verve pour en écrire d'autres et combler ainsi une forme de vocation journalistique; même si tout cela n'est qu'épisodique, sommaire, irrégulier et ne joue que sur une partie de la gamme.
  • Contact

Recherche

Liens