Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 13:48

Complément d'articles du 7 janvier 2021 et de début 2019.

 

The man who shot Liberty Valance (1962) de John Ford d'après Dorothy Johnson.... The "steak" scene... Où la bataille pour un steak ne reflète pas forcément complètement les enjeux des conflits qui sous-tendent la scène du film.. Pour qui...? pour quoi ?... Querelles d'egos...? Enjeux sentimentaux..? Questions de l'ordre ou des désordres publics... entre le hors la loi, l'homme de loi et son protecteur...?

 

Par contre, autres contextes, autres conflits, autres enjeux, autre époque (?), les "batailles pour un steak", aujourd'hui, peuvent éventuellement avoir un rapport avec les enjeux écologiques (et économiques) ou d'élevage en Amazonie actuelle par exemple... Mais les questions d'élevage, les westerns ne parlent que de ça... Quant au steak de bison... les Indiens n'étaient pas contre avant que les bisons ne soient décimés... Manger ou ne pas manger un "steak"... telle serait la question... Oui, mais de quelle provenance ou de quelle nature...? Paraît-il qu'on trouve dorénavant du steak de bison (ou de la langue, morceau de choix) en France issu d'élevage local... Sinon, autres variations, on peut se poser aussi la question pour les steaks d'ours (comme dans les romans de James Oliver Curwood), de thons rouges, de requins ou de baleines bien sûr...

 

Autres variations, autres questions, autre produit emblématique du Farwest... le whisky, dans les westerns, peut être révélateur d'autres enjeux et être l'objet d'autres batailles entre cow boys (blancs ou noirs) ou Indiens... Ici, en photo, une scène de saloon dans Silverado  (1985) de Lawrence Kasdan où Dany Glover doit se battre pour obtenir du whiskey et un steak pommes frites.

 

 

Blog de Philippe Prunet (Overblog) : 18 juillet 2021.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de philippe prunet
  • : Idée de ce blog : fixer et trouver un lieu de publicité pour un certain nombre de textes que j'ai fait passer via le net, au fil de l'actualité (la mienne, celle autour), ces trois dernières années. Trouver la verve pour en écrire d'autres et combler ainsi une forme de vocation journalistique; même si tout cela n'est qu'épisodique, sommaire, irrégulier et ne joue que sur une partie de la gamme.
  • Contact

Recherche

Liens