Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2021 1 26 /07 /juillet /2021 14:47

Lettre à sa famille

 

Le Caire 23 août 1887

 

Mes chers amis,

 

Mon voyage en Abyssinie s'est terminé. Je vous ai déjà expliqué comme quoi mon associé étant mort, j'ai eu de grandes difficultés au Choa à propos de sa succession, on m'a fait payer deux fois ses dettes, et j'ai une peine terrible à sauver ce que j'avais dans l'affaire : si mon associé n'était pas mort j'aurais gagné une trentaine de mille francs, tandis que je me retrouve avec les 15 mille que j'avais, après m'être fatigué d'une manière horrible pendant plus de deux ans. Je n'ai pas de chance !

 

Je suis venu ici parce que les chaleurs étaient épouvantables cette année dans la mer Rouge, tout le temps 50° à 60°, et, me trouvant très affaibli après 7 années de fatigues qu'on ne peut s'imaginer, et des privations les plus abominables, j'ai pensé que 2 ou 3 mois ici me remettraient, mais c'est encore des frais car je ne trouve rien à faire ici, et la vie est à l'européenne et assez chère.

 

Je me trouve tourmenté ces jours-ci par un Rhumatisme dans les reins qui me fait damner; j'en ai un autre dans la cuisse gauche qui me paralyse de temps à autre, une douleur articulaire dans le genou gauche, un rhumatisme (déjà ancien) dans l'épaule droite, j'ai les cheveux absolument gris, je me figure que mon existence périclite.

 

Figurez vous comment on doit se porter après des exploits du genre des suivants : traversées de mer et voyage de terre à cheval, en barque, sans vêtements, sans vivres, sans eau, etc, etc.

 

Je suis excessivement fatigué, je n'ai pas d'emploi à présent, j'ai peur de perdre le peu que j'ai, figurez vous que je porte continuellement dans ma ceinture seize mille et quelques cent francs d'or, ça pèse une huitaine de kilo, et ça me flanque la dyssenterie.

 

Pourtant, je ne puis aller en Europe pour bien des raisons, d'abord je mourrais en hiver, ensuite je suis trop habitué à la vie errante et gratuite, enfin je n'ai pas de position.

 

Je dois donc passer le reste de mes jours errant, dans les fatigues et les privations, avec l'unique perspective de mourir à la peine.

 

Je ne resterais pas longtemps ici, je n'ai pas d'emploi, et tout est trop cher, par force je devrais m'en retourner du côté du Soudan, de l'Abyssinie ou de l'Arabie, peut-être irai-je à Zanzibar, d'où on peut faire de longs voyages en Afrique, et peut-être en Chine, au Japon, qui sait où.

 

Enfin envoyez moi de vos nouvelles, je vous souhaite paix et bonheur.

 

Bien à vous.

Adresse : Arthur Rimbaud

Poste restante

Au Caire

Egypte.

 

Extrait de : Les lettres manuscrites de Rimbaud, Paris, Textuel, 1997. Commentaires, transcriptions et cheminement des manuscrits par Claude Jeancolas.

 

 

Blog de Philippe Prunet (Overblog) : 26 juillet 2021.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de philippe prunet
  • : Idée de ce blog : fixer et trouver un lieu de publicité pour un certain nombre de textes que j'ai fait passer via le net, au fil de l'actualité (la mienne, celle autour), ces trois dernières années. Trouver la verve pour en écrire d'autres et combler ainsi une forme de vocation journalistique; même si tout cela n'est qu'épisodique, sommaire, irrégulier et ne joue que sur une partie de la gamme.
  • Contact

Recherche

Liens